I-Objectifs de la formation

Dans le souci d’adapter les formations universitaires aux besoins du marché de l’emploi et de réduire le chômage des jeunes, la formation des Ingénieurs des travaux statistiques vise à former les étudiants aux différentes techniques permettant d’acquérir un profil d’expert dont les compétences peuvent s’employer dans tous les secteurs d’activités. Cette formation vise à inculquer les Ingénieurs des Travaux Statistiques les techniques permettant de recueillir des données (économiques, sociales et démographiques), de contrôler leur qualité puis d’appliquer les méthodes de traitements adéquates.

A l’issue de cette formation, les étudiants sont capables de s’adapter à des problématiques provenant de différents secteurs d’activités, d’innover et d’utiliser des méthodes d’analyse statistique et économétrique afin de conduire des projets répondant aux besoins de l’administration publique, du secteur privé (secteur bancaire, les instituts de sondage, l’environnement, les services…) et des organismes internationaux.

Le cursus de la filière assure une formation pluridisciplinaire se caractérisant par la richesse des cours en statistique, économétrie, modélisation économique, méthodologie d’enquêtes et sondage, techniques de prévision, ainsi qu’un niveau élevé en mathématiques appliquées.

II-Compétence à acquérir

Les Ingénieurs des Travaux Statistiques sont qualifiés pour diriger des travaux statistiques, participer à la mise en œuvre des grandes enquêtes, assurer le traitement et l’analyse des ensembles de données importants, et collaborer à l’élaboration des indicateurs économiques, sociaux et démographiques.

III- débouches et retombées de la formation

Aucun projet ou programme de développement ne peut donner de meilleurs résultats attendus si au cours de son élaboration, les initiateurs ne se sont pas appuyés sur des données statistiques de  qualités.  La production de ces données de qualité nécessite des compétences qui sont rares dans notre pays. Ainsi, la formation proposée permettra de réduire ce gap qui existe entre les besoins d’informations statistiques de qualité et la disponibilité des ressources humaines chargées de produire lesdites informations.

Les lauréats du diplôme d’ingénieur des travaux statistiques auront toutes les compétences pour occuper rapidement des responsabilités de cadres dans les secteurs de l’administration, l’industrie, les banques, l’environnement, les services, consulting…

Dans l’administration publique, l’ITS peut se voir confier des tâches assez diverses, au nombre desquelles on peut citer :

  • la collecte des informations statistiques (Recensement de la population, Enquêtes démographiques, agricoles, industrielles, Enquêtes sur les budgets et consommation des ménages, Collecte des statistiques courantes telles dues les statistiques du commerce extérieur,   main-d’œuvre, emploi, santé,  prix, scolaires, etc.) ;
  • le dépouillement et l’analyse de des enquêtes ;
  • les travaux de synthèse ;
  • l’élaboration des comptes nationaux et des indices de prix ;
  • la diffusion de l’information statistique ;
  • les travaux statistiques et économiques liés à la préparation des plans de développement ;
  • les travaux de prévision.

Dans les organismes privés, l’ITS peut s’occuper des tâches purement statistiques relatives à l’entreprise mais aussi des études d’investissement et de production, de l’évolution et de la rentabilité de l’entreprise, etc.

IV- Modalités d’admission

L’admission se fait sur étude de dossiers pour les candidats remplissant les conditions suivantes :

  • Etre titulaire du baccalauréat deuxième partie des séries C, D et E ;
  • Etre inscrit en licence de Mathématiques ;

V-Déroulement de la formation

La formation des Ingénieurs des Travaux Statistiques a une durée de trois ans.

La première année est consacrée aux enseignements (mathématiques, informatiques) de base essentiels à la compréhension et à la maîtrise des techniques statistiques.

La deuxième année aborde l’apprentissage des outils fondamentaux d’analyse statistique et d’analyse économique ainsi que la théorie et la pratique des enquêtes.

La troisième année introduit les diverses branches de la statistique (économétrie, analyse des données) et  la formation professionnelle à travers des enseignements de statistique appliquée. Le dernier semestre est entièrement consacré à la réalisation d’un stage de fin de formation au sein d’une administration ou d’une entreprise. Ce stage débouche sur la rédaction d’un mémoire qui est soutenu devant un jury.

De manière générale, les enseignements sont accompagnés de travaux pratiques qui permettent aux élèves de se familiariser avec les principaux logiciels statistiques et économétriques. Ils sont illustrés dans la mesure du possible par des exemples concrets.

Tout au long de la formation, l’accent est mis sur le travail écrit, mais aussi sur la présentation orale (cours de techniques de présentation orale, cours de langue étrangère) qui occupent une place essentielle dans les relations de travail.

Menu